vendredi 14 septembre 2007

ALIEN APOCALYPSE

Bruce Campbell, arrête de produire des merdes et retourne bosser !

Alien Apocalypse de Josh Becker est un téléfilm de la chaine Sci Fi qui ne doit probablement sa sortie en DVD dans nos contrées uniquement grâce à la présence du toujours très apprécié Bruce Campbel. Sans surprise on retrouve ici le style très particulier des précédentes réalisations de Josh Becker (à savoir quelques épisodes de Xena et d'Hercules) même si cette fois ci, il faut le reconnaitre et c'est fort dommage, son talent a été un chouia plombé par un scénario loin d'être à la hauteur de son oeuvre !
En effet, de retour sur Terre après une mission dans l'espace, Bruce Campbel découvre que l'humanité (enfin 3 figurants dans une clairière) a été mise en esclavage par des termites géantes aliens. Il prendra la tête de la rébellion (4 acteurs de boulards qui semblent bien embêtés qu'on leur demande de garder leurs pantalons) et repoussera l'invasion, devenant un héros.
Je ne suis pas refractaire aux films à petit budget car parfois les séries B ou Z parviennent à transcander leurs faibles moyens pour nous proposer des spectacles décomplexés et bien funs comme par exemple le récent et réussi Evil Aliens. Par contre, ici, il ne faut pas avoir peur de reconnaitre que c'est une catastrophe quand bien même le film bénéficie d'une incompréhensible bienveillance sur le net, certains aveugles saluant la prestation de Campbel tandis que certains sourds notent l'aspect parodique censé traverser cette oeuvre... Et c'est là où ça me fait un peu halluciner... Ce machin tout naze n'est pas du tout drôle alors qu'il se voudrait parodique et n'est pas du tout déjanté alors qu'il se voudrait fun ! C'est sans doute parce que les ambitions comiques proviennent de l'envie de sauver du néant un scénario indigent qui semble avoir été écrit d'une traite. Malheureusement, ce traitement "à la lègère" n'offre aucune indulgence à ce film qui finit par être torpillé par le niveau excécrable des quelques vannes récurrentes balancées ici et là.
Abrutissant de nullité, les acteurs jouent tous comme des flans grimés avec des perruques et des fausses moustaches de farces et attrapes. Ils anonnent des lignes de dialogues d'une banalité exaspérante, certains jouant comme s'ils enfilaient des mouches alors que d'autres semblent enculer des perles ! Peter Jason, un habitué de chez Carpenter, vu dans Futur Immédiat et passé à la postérité chez les no-life grâce à sa participation à Dr Quinn femme medecin, a l'air de se faire encore plus chier que nous alors qu'il n'a que deux scènes, lui, ce qui est bien peu en comparaison de ce que le spectateur a à se farcir ! Le grand Bruce Campbel n'offre qu'une prestation mollassonne qui ne relève pas vraiment le niveau et il semble plutôt consterné que concerné par ce qui se passe... Il a gentiment (et courageusement) accepté de jouer dans ce film car Becker est un vieux pote (il se sont rencontrés sur le plateau d'Evil Dead). D'où peut être l'impression qu'il donne tout au long du film, celle d'être sacrément emmerdé d'avoir eu à rendre service à son copain, le spectre de son jeu étant compris entre "penaud" et "embarrassé"...
Cette belle merde en DVD accumule les plans de merde tout au long d'une histoire merdique et portée par des acteurs de merde, des effets spéciaux qui auraient déjà fait pitié en 1964 et des images de synthèses qui semblent avoir été réalisées sur un téléphone portable. Cette grosse zèderie chiante n'aurait jamais dû connaitre mieux qu'une diffusion sur le cable dans l'Utah, un jeudi matin. Elle n'arrive même pas à foutre la haine à un spectateur atterré dont le cerveau a été anesthésié par 1h20 de bêtise très moche.
On peut encoder la merde en 0 et en 1, ce film gentiment proposé par Mad Movies nous le prouve.

26 commentaires:

Jilian a dit…

Ahaha, c'est défoulatoire, j'adore ton blog.
Tiens, tu sais quoi, j'ai vu Les Amours d'Astrée et Céladon cette semaine, et c'est la plus grande merde Z de ma vie, je me suis dit que tu te devais d'en parler, même si c'est moyen ton style de chronique. Je veux dire, je me suis tapé de bons gros fous rires. Allez allez, s'il te plaît, au boulot :)

junko a dit…

Houlaaa... tu parles de Rohmer là non ? Désolé mais je touche pas à ça, c'est vraiment trop un truc de pervers, je fais pas le poids...

Jilian a dit…

Ah bon, dommage. Tu donnes que dans le violent ?

junko a dit…

Non pas forcément, mais pour moi Rohmer c'est un H en trop et un O qui manque...

Vincenttheone a dit…

Putain, et je regarde l'affiche, là : "Gerardmer, Prix du meilleur inédit vidéo 2007"...
Ils nous avaient pourtant habitué à mieux, non ???

Lologestapo a dit…

La maison des mille morts, tu connais? J'imagine.
C'était pour faire la paix, chez Tarrin pas pour relancer le débat.

junko a dit…

oui je connais la maison des "1000 Morts", j'ai apprécié moyen -mais suffisament pour qu'il n'ait pas sa place ici- j'ai préféré Devils Rejects et j'ai trouvé le workprint de Halloween encore meilleur...
Une proposition d'accords de paix ? Remplacer la hache de guerre par le calumet de la paix ?

Lolita a dit…

Ok pour le calumet de la paix avec un p'tit pastis. Et le Sous sol de la peur? C'est aussi trop bon pour avoir sa place ici? Parce que, faut dire, que c'est quand même enorme ce film !

junko a dit…

ah ah ! Non, quasiment l'ensemble de l'oeuvre de Wes Craven (à quelques exceptions prêt)a sa place par ici...
Notament ce "Sous sol de la peur" que j'avais vu à sa sortie dans une salle gondolée de rire !

Lolita a dit…

Arrete, il est trop bien ce film, avec le mec qu'a bouffé sa langue et l'autre sado-maso en cuire ! Je l'ai vu au moins 12 fois, pour alterner entre le Bal des Vampires et Princess Bride. Que de chefs d'oeuvre !

junko a dit…

Aaargh
autant le bal des vampires et princess bride sont des chefs d'oeuvre absolus, autant le sous sol m'avait profondément attéré...
Ca fait bien 15 ans que je l'ai vu, j'en ai qu'un souvenir très diffus, mais de là à le revoir...

Lolita a dit…

Rien ne vaut le bal des Vampires, c'est sur. Manox est en train de me saouler avec Meet de Feebles, ça a l'air gratiné dans le genre...

Lolita a dit…

Bon allez, je sens l'envie de remater le sous sol de la peur monter en moi... je retourne bosser! Bye

junko a dit…

Meet the Feebles c'est un excellent film, quand je pense que le réalisateur des Feebles, de Bad Taste ou de Brain Dead commençait à avoir une filmo sympathique enchainant réussite sur réussite (jusqu'à Créatures Célestes, un de ses plus beaux films) et paf le voilà qui ruine sa carrière en sortant 4 gros nanars consécutifs...
quelle tristesse...

Lolita a dit…

Avec la Palm pour King kong. Quelle daube ! C'est vrai que créatures célestes est bien loin... Un peu comme Polanski et son Oliver Twist. Je n'ai toujours pas compris pourquoi faire ce film de manière aussi "aceptisée". En dehors du casting de vieux avec des tronches géniales, je vois pas.

Oncle Paul a dit…

Tout ça ne vaut pas "Zoltan, le chien de Dracula", non, vraiment...

CowPowa a dit…

As tu vu "Apocalypto"? J'ai rarement vu un film aussi nul, tu devrais aimer... Enfin, assez pour le mettre sur ton blog!

Jilian a dit…

cowpowa> même avec toutes les indulgences de préférences possibles, mettre Apocalypto au niveau de tout ce qu'il y a ici, c'est aller très loin...

Hemlock a dit…

Bon, parlons peu mais bien. quand critiques tu cet étron fumant qu'est Planète Terreur?

junko a dit…

hemlock > J'l'ai pas encore vu Planet Terror et les ouïes dires sont très contradictoires... Alors finira t'il ici je ne sais pas !
En tous cas j'ai un peu de retard comme vous pouvez le constater, je mets à jour très vite... et je reprends le cours normal du blog (une note par semaine en gros) dès que je me suis sorti de tout le taf urgent !

junko a dit…

HEMLOCK>
Ben ça y est je viens de le voir PLANET TERROR... Dire que c'est un étron fumant c'est quand même abusé, rien que pour le casting, le gore outrancier et bien balancé, le sujet excitant à mort et la zik jouissive... Je peux pas dire que c'est de la merde !

en plus j'ai bien aimé le film !

gilgamesh a dit…

ah mais ça va pas du tout! une grrrrosse erreur dans ce commentaire, (et que télérama, il a pas vu, mais qu'est-ce qu'ils foutent?)
Junko, on dit pas enculer les perles, on dit enfiler les mouches...
en passant, j'ai rien vu de tous ces gros tas de boue que tu descends, mais vas-y! trop bon!

Darfour Baby a dit…

Tiens au fait ya MAD MOVIES dans tes liens à quand TELERAMA ?

Je prosteste a dit…

Jeux d'enfant(s?).

La merde fatale.

Drawer a dit…

Ce film est fantastique ! c'est sur qu'a le regarder seul on s'use mais a le regarder entre potes comme un nanard (qui s'assume pas mal quand meme) aux clichés universels, et ben on s'eclate ! Moi franchement, des termites qui envahissent la terre ben ça m'fait délirer.
Tu chies un peu trop sur tout histoire de te la jouer " je chie sur des films que tout le monde aime" (bon là pour A. Apocalypse on doit etre 5 sur terre a l'aimer mais bon...) pour ce qui est de I am a legend ou Crank, bien que tes arguments se tiennent pour certains , ya des moments ou tes critiques sont vraiment gratuites et embourgeoisés...on croirait un ado de la pub entremont qui parle et c'est dommage. Néanmoins c'est bizarrement agréable à lire.
J'attends avec impatience une critique d'un film avec ben stiller (car pour ma part il ne fait que de la merde...et il a bcp trop d'admirateurs ce qui me laisse dubitatif).

junko a dit…

Mes critiques bourgeoises et gratuites te font penser à la pub pour l’Entremont ?! Et t’aimes bien les lire ?! Pervers va…