mercredi 18 juillet 2007

DIE HARD 4.0


Bon, oui ben c’est nul quoi… Même si je reconnais des qualités évidentes au premier et au troisième volet, je n’ai jamais été très fan de la trilogie Die Hard, mais c’est pas vraiment ça qui m’interpelle pour le coup, c’est plutôt l’évolution des bad guys… Le temps des soviétiques est révolu, ça on le sait. Il est tombé en désuétude à la fin des années 70, revenu en force pendant les années Reagan il a, au début des 90’s, cédé la place à différentes mafias - souvent russes d’ailleurs, on se refait pas ! - ou différentes organisations criminelles. Ceci dit, une partie plus intéressante de ce qu’on appelle les « films de sécurité nationale » concerne la propension des américains à la peur de l’ennemi intérieur. Celui qui insufflera la subversion au sein de la société américaine, la contaminera et provoquera le chaos (Speed, les autres Die Hard). Il craint aussi le pouvoir de ses élites, trop de pouvoir concentré dans trop peu de mains peut être dangereux pour la démocratie (Danger Immédiat). Il craint également l’omniprésence d’une technologie de plus en plus compliquée et dont on est de plus en plus dépendant (Terminator, Wargames). Et ce qui est fou dans le dernier Die Hard, c’est que McLane affronte presque à lui tout seul, grâce à son marcel et à son flingue, l’ensemble de ces trois menaces. Il va les vaincre au prix d’une succession improbables de scènes de baston homériques qui tiennent plus du film catastrophe que du film d’action (McLane défonce plus de trucs en une heure que Godzilla sur 12 films). Ceci dit, dans cette fureur de vengeance expéditive où évidemment jamais n’est remit en cause les modalités de réponse (une balle dans la tête généralement) il sauvera la cohésion de la société américaine. Il la sauvera mais là aussi, bien sûr, il ne questionnera jamais le système qu’il défend, alors que le film pose lui même les questions de l’omnipotence militaire sur les domaines civils. Le bad-guy est une sorte de Fu Manchu qui cumule les rôles : insinuations communistes (on croit rêver) super-méchant à la James Bond qui veut s’emparer de tout l’argent des USA (rien que ça) et savant fou voulant projeter le monde dans le chaos car on ne l’a pas écouté !
Comme film d’action, Die Hard 4.0 est plutôt insipide, grotesque et fatiguant même si il propose sans rire des scènes d’action rocambolesques plutôt impressionnantes (holala un avion de chasse contre un semi remorque, iiiiih une voiture de flic contre un hélicoptère, pffff un 4X4 contre une chinoise qui fait du kung fu… N’importe quoi !)… Par contre, comme sujet d’étude de l’évolution du film de cinéma de sécurité nationale, il est fascinant ! Politiquement également, un personnage principal encore plus con que le propos du film, ça surprend toujours un peu et on se demande si l’antipathie qui se dégage de ce héros n’est pas là pour renforcer l’empathie qu’on peut éprouver pour le méchant qui semble être dans son bon droit, mais qui a le malheur d’avoir planifié LE crime suprême : vouloir piller les fonds de pension ! McLane le conservateur veille au grain… Vivement le 5 !
Pour ceux et celles qui pensent que ces films, dit de Sécurité Nationale, ne sont pas si anodins que ça, ou ceux et celles qui en ont marre d’entendre « mais c’est que du cinéma », « c’est un film d’action te prend pas la tête », je conseille la lecture de l’excellent livre de Jean Michel Valantin : « Hollywood, le Pentagone et Washington » aux éditions Autrement.

27 commentaires:

Vincenttheone a dit…

Rhooh, ben moi, ça m'a toujours bien fait bander, la série des DIE HARD, DSL de te contredire, sur ce coup, lol !!!
A voir chez ouam, chtite chronique sur ce film (pas de merde, je crois), et très atypique :

http://vincentthe1.blogspot.com/2007/07/wolfen-wadleigh.html

Enjoy !

junko a dit…

Oh ben j'ai pas dit que j'aimais pas la trilogie initiale (à part le deuxième vraiment mou du genou)... La note sur ce film était un peu une excuse pour faire de la pub au bouquin de Valantin qui m'a vraiment botté... parce que Die Hard 4, franchement, c'est assez inintéressant...

Sinon je suis d'accord avec toi, Wolfen, la classe...

Vincenttheone a dit…

La classe, hein ? Pourtant, c'est pas si connu que ça, dommage...
Die Hard 4, j'ai vu que la bande annonce, mais c'est vrai que c'est l'impression que ça donne : de la surenchère perpétuelle !
Faut dire qu'avec toute l'action (délirante) qu'il y avait dans le trois, c'était pas facile, comme challenge, non plus, XD !

Vincenttheone a dit…

Au secours, HELP !!!

Toi qui m'a l'air bien cinéphile, je cherche désespérément le titre de ce vieux film en N&B où toute la scène finale se passe dans une pièce remplie de miroirs (scène qui a été, justement, reprise dans "Wolfen", et aussi dans "Meurtre Mystérieux à Mannhattan" de W.Allen)... J'ai appelé des amis "cinéphiles" (soi-disant) et cherché par tous les moyens sous Google, impossible de trouver !
En tout cas, je me barre lundi, donc si ça te reviens, n'hésite pas à poster VITE, XD !!!

Anonyme a dit…

Entièrement d'accord.
Si tu veux j'ai une idée de film pourri pour toi, tu devrais te régaler: starship troopers 2. Ptetre même le 1, faut voir!
Vivement ton prochain article :)

CowPowa

Anonyme a dit…

Jviens d'arriver à la fin (starship troopers 2), non sans souffrances il faut avouer, et je renie mon denier commentaire; ne te frappe pas ce film indigeste! Des squelettes qui parlent, les histoires de cul, la fille à poil et la femme enceinte qui est medium (oui oui ils ont osé), le commandant super dur et la femme sergent trop forte, le tout assaisoné par des limaces qui expliquent l'histoire en 2secs (réplique mythique: "elle veut peut être nous dire qqch!", ouais, et elle va ptetre même te faire un bisou!) à la fin et des acteurs d'une nullité consternante, portés par le pire scénario de merde!! Mon conseil, oublier ce film (réalisé par Phil Tipett: la honte!!!) le plus vite possible! Sur ce, continue ton blog, c'est excellent!

CowPowa

junko a dit…

Oui oui, ST2 je l'avais vu il y a longtemps, en vo sous titré en roumain... J'avais trouvé ça misérable ! Et vraiment un cadeau empoisonné à Tipett...
Si j'avais plus de temps, je ferai un partie retrospective avec des vieux films, mais je mets à jour au fur et à mesure que je vois les films, alors les daubes que je me suis tapé l'année dernière, pour la plupart j'ai pas trop envie de les revoir ! Et ce même pour faire une note !

Black Sharne a dit…

Mais c'est pas fait exprès, les Starchip Troopers? C'est pas de la caricature bidon pour déconner?

Non parce que sinon, moi je ne comprends plus rien. On m'avait dit ça avant de me filer le film, et c'est comme ça que je l'ai vu. N'importe quoi?

junko a dit…

Oui mais tu vois là on parlait de Starship Troopers 2 !

Et le 1, c'est tout, sauf de la caricature "bidon" !

Madtoon a dit…

bon visiblement je suis un pénible casse couille qui va faire sa remarque a deux balles mais si j'ai détesté ce film et c'est particulièrement a cause de Maclane .... un bomberman en chair et en os !! il fini toujours en sang alor qu'un plan plus tôt il a pas vraiment de quoi faire une hémoragie.. bref tout est trop axé sur lui c'est the killer on the city. j'avais aprécié le 3 grace a samuel lee jacksons mais là ya qu'a voir l'affiche pour se douter de l'issue de l'histoire ...une bonne grosse merde a la miami vice!!

Black Sharne a dit…

Junko> Ah mais pas la peine de pointdexclamer, quoiqu'il arrive c'est quand même pas le film de la vie, surtout si en plus ils se prenaient au sérieux.

Et j'avais bien compris que vous parliez du deux, mais tant qu'à faire, je demande globalement si c'est pas des caricatures.

Point d'exclamation.

romain a dit…

il est sympa ce blog mais tu dois t'en cogner des merdes pour l'alimenter!

romainblachier.typepad.fr

Vincenttheone a dit…

Bah, écoute, que dire ?
Je viens de le télécharger, et peut-être à cause de l'heure très tardive, j'ai pas trouvé ça si nul que ça, quoi, finalement...
OK, c'est de la daube, c'est clair, mais de la "bonne" daube sans ambition et bien réalisée, le genre de daube qu'on a besoin d'avoir dans sa vidéothèque quand (par exemple) on rentre très très fatigué du boulot, et qu'on n'a pas du tout envie de se payer un Bergmann, un Lynch ou un Cronenberg, lol !
Ceci dit, j'en ferai pas une critique sur mon site, c'est clair...

A part ça (et juste histoire de ne pas encombrer les comments), j'aimerais bien avoir ton mail perso, que tu peux m'envoyer sur buffaddict@aol.com, et je t'enverrai en retour mon (vrai) mail... si ça te dit !

Vincenttheone a dit…

Et je suis aussi en train de me choper CLERKS, dont je n'avais JAMAIS entendu parler... Mais comme t'as l'air de dire que c'est du niveau de "C'est arrivé près de chez vous", bon, j'ai confiance, on va dire...
On en reparle !

Anonyme a dit…

"la dame de shangaï"

traxedo! a dit…

"McLane défonce plus de trucs en une heure que Godzilla sur 12 films"

Exellent, ça résume le film... j'ai adoré la trilogie, comme j'ai adoré la trilogie Aliens, mais là, les 4ème opus, plus jamais SVP...

Voilà comment on passe de "McClane policier qui a une dent contre des terroriste ayant pris en otage sa femme (deux fois) et NewYork", aux "USA contre les terroristes".

Désolé, mais je n'ai pas aimé cette vision du film que n'avait jamais apporté les autres film de la trilogie. Ce patriotisme dégoulinant avec les jolis drapeaux américain presque partout, ça m'en donne la nausée.

Rendez-vous compte, dans le 3ème ils prennent en otage New York, plus particulièrement les écoles (donc des innocentes victimes New Yorkaise) mais tout ceci n'avait jamais été baigné dans le patriotisme . C'était magnifiquement simple : y avait des méchants et un héro... Il n'y a avait pas tout un pays et un héro...

Serait-ce l'avenir du genre qui deviendrait comme cela après le 11 septembre ? Sommes nous condamné à en oublier des scénarios aussi efficaces que Die Hard 3 parce que cela est devenu impossible et donnerai des mauvaises idées aux terroristes, les vrais, les méchants contre Bush et les USA...

Comme le disait notre hôte, McLane défonce plus de trucs en une heure que Godzilla sur 12 films.

Je l'aurai appelé :

DIE HARD 4 : USA against terrorism... (11/9, vote republican)

Adieu Mclane, tu nous manquera...

KingTeDdY a dit…

Si ça c'est pas se prendre la tête...
C'est plus ou moins spectaculaire, y'a de l'humour et ça s'arrête là. On s'en branle que le scénario soit pas intéressant, cliché et convenu de A jusque Z.

Autant sur pas mal de tes articles je suis d'accord autant sur d'autre tu vas chercher loin la petite bête...

M'enfin on peut pas être d'accord sur tout et tu fais preuve de pas mal de justesse la plupart du temps.
Dommage que t'ais pas écrit une article sur pirate des caraibes 3. Car si y'a bien un film de merde à citer c'est celui là.

junko a dit…

"y'a de l'humour et ça s'arrête là."

Ben non justement, ça ne s'arrête pas là.

"On s'en branle que le scénario soit pas intéressant, cliché et convenu de A jusque Z."

toi peut être, mais je t'assure qu'inconsciemment on te fait passer des choses en te bombardant de films de la sorte. Ca n'est pas anodin, c'est réfléchi, pensé, calculé. Voir ça de haut et tout rejeter d'un revers de la main comme si ça n'était pas grave, c'est une attitude un peu frivole!

Gaëtan le Hobbit a dit…

Je suis d'accords avec toi mais il faut noter tout de même deux choses : les story board sont très réussits, le rythme est soutenu. Je pense que cela a suffit à pas mal de gens dont les producteurs.

Ane O nyme a dit…

J'ai bien aimé la trilogie, et le 4 aussi... je ne l'avais jamais analysé de cette façon !

Joli !

Vu qu'il y a 99% dechance que je ne repasse jamais sur ce blog ! Joli boulot aussi pour les articles.
Sympathique vision des choses ;)

Farfa a dit…

Un jour si j'ai le courage de le revoir, il faudrait que je note des ptites choses qui m'avaient qd-même étonnées. Notamment un dialogue où McLane dit que des gens vont forcément intervenir, qu'il y a toujours un groupe d'experts pour telle ou telle situation, et l'autre nain de lui répondre que les secours ont mis une semaine à arriver à la Nouvelle-Orléans...

KingTeDdY a dit…

"toi peut être, mais je t'assure qu'inconsciemment on te fait passer des choses en te bombardant de films de la sorte."

Il y a surtout des films qui existent simplement pour divertir. Les Indiana Jones, les Die Hard, un bon vieux Last Action Hero et j'en passe et des meilleurs. Ce sont simplement des films spectaculaires et divertissants. Ils n'ont pas besoin d'être intelligent ou de servir aux spectateurs un message et/ou une reflexion pour être bon.

Je veux bien qu'on trouve mauvais un film qui revendique un genre mais se foire complètement. (Exemple grossier : Mesrine) Mais faut pas tout mélanger. On va quant même pas aller juger un film comme Alien avec les critères servant pour un Drame comme Le Pianiste.

Farfa a dit…

bien-sûr que si!
"la distraction pouvant devenir aliénation, crétinisation, abrutissement. Et conduire à la décérabralisation collective, à la domestication des âmes, au conditionnement des masses et à la manipulation des esprits. " (Ramonet)

Les films (surtout usa mais pas que, en même temps 75 % de ce que toutes la terre voit) véhiculent sans cesse tout un tas d'infos que tu vas enregistrer bien servilement...
On peut malheureusement parler de fascination hypnotique qui te fait oublier le monde de merde dans lequel tu vis... "on va se vider la tête ?" Et pof. Comble du truc, tu vas voir une bonne daube véhiculant, sans ptêt même que tu le remarques, des tonnes d'images de poussant à faire évoluer tes codes.
Non Junko a raison de rester éveillé, et tu devrais essayer de faire de même.

traxedo a dit…

Les 3 premiers Die Hard sont effectivement de très bons films pour se vider la tête. De l'action, des explosions, des répliques tordantes...

Le 4ème c'est tout ça avec en plus un patriotisme américain post 11 septembre beaucoup trop présent. Pour le coup, ce n'est plus un film qui permet de se vider la tête, il essaye de t'en mettre des choses dans la tête !

Donc je suis tout à fait d'accord avec Farfa et l'applaudis !

PS : la citation de Ramonet concerne le football à la TV, non ?

junko a dit…

>GAETAN LE HOBBIT :
« Je suis d'accords avec toi mais il faut noter tout de même deux choses : les story board sont très réussits »
Hum je suis pas sûr de ce que tu veux dire… Mais probablement, la bouffe à la cantine du studio aussi m’a-t-on dit… :)

>KING TEDDY :
Ce que je veux dire c’est que le cinéma populaire de divertissement véhicule une idéologie lui aussi. Peut être plus sournoisement mais plus sûrement que le cinéma dit « à message ». L’intelligence d’un film n’est pas forcément dans son message. Le premier indy, ou les dents de la mer par ex. sont des films divertissants, sans message, on ne cherche pas convaincre les gens que les nazis sont méchants ou que les requins mordent les gens, ils n’en sont pas moins écrits et réalisés avec intelligence.

>FARFA
J’ai écris un texte qui reprend diverses sources pour vulgariser un peu tout ça, c'est ici :
http://actiondelarevo.free.fr/ACTIONNAIRES/PME/PAGE%20CINEMA/TEXTE%20HOLLYWOOD1.htm

>TRAXEDO
Y’a un truc qui me gêne un peu, c’est qu’en considérant le premier Die Hard par ex comme un très bon film pour se vider la tête je trouve qu’on méprise un peu le travail effectué sur ce film, qui, comme les dents de la mer, est excellemment écrit et réalisé !
Le divertissement peut être de qualité. Et un bon film n'est pas forcément un drame à message. Je trouve souvent plus d'intelligence dans un bon film de genre bien pensé, que dans un Ken Loach réalisé à la chaîne...

xb-70 a dit…

Hrormis la scène du F-35 en verticale, je n'ai pas resentis le même effet qu'avec "Piege de Cristale", "58 minute pour vivre" ou "Une journée en Enfer"

Daria-Marina a dit…

ce mec est trop fort il tombe d'un elico puis glisse sur du goudron mais il n'a PAS mal