lundi 23 juillet 2007

PLANE DEAD


Une grosse daube bien Z, c'est ce qu'est ce film qui s’annonçait à priori sympathique, grâce notamment à la présence d’acteurs aux noms aussi exotiques que rigolos (Raymond Barry, y’a aussi Spielberg qui joue un toubib, mais c’est David Spielberg !). Alors déjà il ne faut pas s’attendre à un film de zombies (le titre américain étant pourtant Flight of the Living Dead – je n’ose croire qu’il ne s’agit là que d’une manœuvre bassement commerciale) car point de morts vivants dans cette pénible pellicule qui loucherait plutôt du côté de 28 jours après (logo biohazard sur l’affiche compris). Cette bonne petite merde ne fait pas que reprendre le thème des infectés du film anglais mais reprend également leur look et leurs sifflements/grognements (mais ici mixés n’importe comment). Essayant d’alterner les scènes marrantes et celles plus sérieuses comme celles au Pentagone avec 3 pauvres figurants censés représenter une cellule de crise – le film tentant de palier au manque de budget par des dialogues inspirés (du style "passez moi le président", "nous avons perdu le contact radio", "nous risquons la destruction des USA"). N’allons pas par quatre chemins, toutes les scènes du film sont globalement ratées et les essais comiques transforment un truc qui refoulait déjà sévère en purge pour le coup particulièrement navrante : l’infecté japonais qui reste accroché à son fauteuil (même l’acteur semble avoir honte) la grand mère qui tente de mordre un gars sans son dentier, (ils se sont sentis obligé de rajouter un dialogue qui explique la blague, on imagine qu’ils en étaient particulièrement fiers) la meuf qui tue une infectée d’un coup de parapluie dans la bouche avant d’ouvrir celui ci… Ce film d’horreur n’a finalement de sinistre que son humour ! De plus, le carnage sait se faire attendre grâce à une longue et pénible mise en place (50 minutes) et lorsque ce carnage finit par s'emballer on regrette bien vite les scènes de dialogues comme les considérations des hôtesses de l’air sur les boites parisiennes ! Les scènes d’attaques sont toutes les mêmes, et surtout sont d'une constance incroyable dans la manière d'être filmées n’importe comment dans un jem’enfoutisme qui devrait pousser les amateurs du genre à condamner ce film aux oubliettes et le réal à diverses tortures. Si Rushdie doit se planquer depuis des années, Scott Thomas (le gars qui a tourné le film) a la chance que le geek de base n'a généralement pas l'énergie de transformer ses fatwas en actes concrets. De toutes façons ce n’est pas la peine de parler ici de mise en scène, le seul soucis du chef op étant, je pense, d’arriver à cadrer des acteurs tous aussi nuls les uns que les autres. Les maquillages des infectés se résument à une paire de lentille par personne et la direction artistique est un vibrant hommage aux zombies du Lac des Morts Vivants : tout le monde fait juste n’importe quoi, n’importe comment. Probablement tourné par un réal qui devait passer son temps au téléphone, ou à faire à manger ou encore à regarder ailleurs, Plane Dead n’arrive pas à la cheville du pourtant immédiatement has been Des serpents dans l’avion, sûrement à cause d’un budget moindre ! Ce film ne mérite même pas son téléchargement gratuit, alors de là à aller l’acheter… dites vous que l’article élogieux paru dans le Mad Movies de cet été n’est finalement qu’un publi-reportage servant à vendre du plastoc…

19 commentaires:

locutus57 a dit…

salut,

Même si j'ai aimé ce film, je respecte totalement le fait que tu l'as pas aimé. C'est une petite série B d'exploitation à petit budget. Les acteurs et les dialogues ne sont pas parfaits.

Par contre, je pense vraiment que ce sont des morts vivants et non des contaminés. Surtout à la fin quand on voit un homme tronc. Si c'était un contaminé, il serait mort pour avoir perdu trop de sang.

Bonne continuation pour ton blog.

junko a dit…

Ben non, c'est pas des morts vivants, puisque qu'il suffit d'une balle dans le ventre pour les tuer, à aucun moment tu en vois un se relever alors qu'il était déjà mort... A part effectivement les derniers qui tombent du ciel, mais là, c'est juste parceque le scenariste s'en bat la race de ce qu'il raconte et qu'ils ont fait une fin sans aucune liaison avec ce dont ils parlaient avant. C'est un peu se foutre de la gueule du monde...

locutus57 a dit…

C'est pas faux, ce film est à des années lumiere d'être un chef d'oeuvre, ca reste une série B fauchée loin d'être parfaite mais bon je me suis pas ennuyé, il y a pas mal d'action et certaines scènes était marrantes comme le parapluie ,la grand mère zombie,...

Bref, que demander de plus à une série B que de nous divertir.


ps: la première fois j'avais pas vu que t'avais mit nanarland en lien. Ca fait donc plaisir de voir un autre amateur de nanars même si nos goutsn e sont pas exactement les mêmes.

junko a dit…

oui bien sûr, ceci dit, j'ai beaucoup plus de respect pour ce genre de films (séries B fauchées) que pour les gros blockbuster qui se la pètent... Même si dans ce cas précis, je trouve qu'il y a un peu de foutage de gueule !

Sinon nanarland est une référence :)

locutus57 a dit…

C'est clair que moi aussi même si je continue de regarder des blockbuster, je trouve ca de plus en plus fade. Alors que les petites serie B même si il y a de gros navets comme de bons films, ils ont le merite d'oser aller plus loin dans l'originalité.

Et oui, nanarland est une reference

Black Sharne a dit…

(A propos de blockbuster) Et la trilogie des Matrix? C'est comment? C'est mal?

(Je fais des comms idiots et sans rapport aux articles mais c'est parce que je n'ai pas vu les films en question, en fait.)

tonton Jojo a dit…

Salut Noxie boy
une question sans grand rapport avec le sujet, connais tu le type qui fait ça?:
http://www.euskobizia.com/
t'inquiètes pas, c'est pour confirmer une impression, sans plus

junko a dit…

Ben non, absolument pas, pourquoi ? Je devrais ?

poetic wanker a dit…

Ou trouvez-vous le courage de regarder autant de navets?

avant de voir un film je consulte l'avis des internautes sur allociné pour éviter de me faire chier une heure et demi.

romain a dit…

tu devrais voir Asylum Home Entertainment.C'est une boite spécialisée dans les films remake de gros succés.Il ont fait Da Vinci Treasure, Transmorphers, Pirate of Treasure Islands et même Resident Demon pour proséprer sur le déjà horrible Resident Evil...

Anonyme a dit…

Vous ne comprenez rien au cinéma de merde sur ce blog. Plane Death est un chef d'oeuvre du Z.

junko a dit…

poetic wanker :
boarf, deux heures par ci par là, et puis ça m'offre la satisfaction de ne pas entendre des remarques du genre : "aaaah mais oui mais tu l'as pas vu, alors tu peux pas dire que c'est une merde avant de l'avoir vu !"

romain :
oui je connais la boite, mais je n'ai pas encore eu le temps de mater quoi que ce soit... bien que transmorphers me tente diablement !

anonyme :
grosse banane, avant de parler d'un film que tu veux défendre, veille à l'orthographier correctement... Je sais que "Plane Dead" est un titre un peu compliqué pour une truffe comme toi, mais avec un peu d'efforts tu pourras y arriver !

Philo a dit…

Et dire que j'ai acheté cette bouze(avec le mad n°199)...

miss lollipop a dit…

J'adore ta petite chronique sur ce film mais je suis un peu du même avis que anonyme...c'est du ciné Z ! ce film m'a fait totalement délirer, il m'a replongée dans les bons vieux Zombie de Romero !

junko a dit…

euh... Tu trouves que c'est un chef d'oeuvre du Z ?
Il t'a fait "délirer" ce film ?!
Il t'a rappelé les Zombies de Romero ??!
Houlala... Moi je n'ai rien contre le Z, et je sais très bien que ce film n'a de prétention que d'être vendu ou loué le plus possible...
Ceci dit, un film de merde, c'est un film de merde, que son budget soit de 5.000 ou 150.000.000 $

traxedo! a dit…

Heuuu, excusez mon intrusion mais ce film n'est pas un film a prétention comique ?

J'ai vraiment eu l'impression que c'était pour faire rire et montrer comment on pouvait continuer à faire de la merde sur le thème des zombies (ou contaminés puisque finalement s'en est, heu non au vue de la fin du film, enfin je ne sais plus!).

N'était-ce pas volontaire de filmer cela aussi mal, avec des acteurs aussi mauvais sans dialogues, avec des costumes ridicules et de l'hémoglobine ressemblant à ma sauce bolognaise ?

Vraiment, j'ai rigolé pendant tout le film, mais là, je suis en train de comprendre que ce n'était pas un film comique...

Mais vraiment, en êtes vous sûr, car si ce film n'est pas un film comique, alors c'est vraiment le plus gros film de merde sur les zombies que j'ai pu voir !

Quant aux acteurs, on reconnait celui qui faisait le vieux chef du village dans Stargate (le film) et qui n'avait qu'une douzaines de répliques déjà, voyez un peu les "têtes d'affiches" présenté ici !

Franchement... c'est donc un film d'horreur et pas un film comique, vous êtes sûr ? Bah alors, ce n'est qu'un film de merde à mater sans hésitation !! C'est tellement con que ça en devient génial !!!

Quand à dire que ça rappel les vieux Romero... quand même pas. Romero en a fait des merdes, mais elles n'étaient pas aussi comique tant le niveau est bas dans Plane Dead !

A bientôt pour de nouvelles bouzes!

(c'est moi ou tu aime beaucoup les films de zombies Junko ? Tu viens de citer 28 jours plus tard, t'es un vrai inconditionnel du genre !)

xb-70 a dit…

Une merveille d'effets spéciaux, dont le formidable DC-10-30 quadriréacteur, sortant tout droit de l'imagination a plaindre d'un de ces réa de merde !

Anonyme a dit…

Coucou,

Sympa le blog ça manque de mettre toutes les daubes du ciné dans le même sac :)

J'aime lire ce que tu marque ainsi que les commentaires mais j'ai remarqué que tu prends l'initiative d'afficher sur la toile tes critiques personnelles et tes jugements, ma foi, c'est ton blog tu as tout les droits :). Mais quand quelqu'un émet sa propre critique, si elle va pas dans ton sens, tu en es presque vexant dans tes propos ... Bon, je vais voir ailleurs, dommage, j'aurais bien voulu aller jusqu'au bout.

Bonne continuation.

Nico a dit…

Super l'idée de ce blog c'est comme du telerama en encore plus pompeux mais avec des fautes d'aurttoggraffe.
Enfin un blog qui n'a pas peur de dire les choses: "Cyprien c'est de la merde, Avatar c'est de la diarrhée"

"le blog des films de merde" the blog with a gigantic pair of hairy balls!!!!

- on ne dit pas "palier au manque de budget" mais pallier le manque de budget.